Roman policier

Le Lys rouge de Karen Rose

Le Lys rouge

fait partie de la saga Don’t tell

titre original : You can’t hide

Auteure : Karen Rose

trad. de l’américain par Sylvie Neaurepy

566 p.

Mosaïc, 2015 (Mosaic poche)

résumé Par une froide nuit de mars, à Chicago, une jeune fille se jette du vingt-deuxième étage. Chez elle, telle une signature macabre, la police découvre le sol jonché de lys. Quand il arrive sur les lieux, et qu’il y croise Tess Ciccotelli, psychiatre de la victime, l’inspecteur Aidan est sur la défensive, car des indices laissent penser que la jeune fille a été poussée au suicide par sa thérapeute.
Soupçonnée de meurtre, Tess est interrogée par les policiers, puis libérée grâce à l’intervention de son avocate. Mais d’autres patients se suicident à leur tour. Lettres, empreintes, messages téléphoniques : tout accuse Tess. Etrangement, plus les preuves s’accumulent contre elle, plus Aidan est convaincu de son innocence. Quant à son avocate, elle refuse d’assurer sa défense. Seuls désormais face à la méfiance de leur entourage, Aidan et Tess vont devoir découvrir quel esprit manipulateur et pervers se cache derrière le piège diabolique qui se resserre autour de Tess…

çacommencepar – Cynthia…
C’était un chuchotement à peine audible, mais elle l’entendit néanmoins.
Non. Cynthia Adams ferma les yeux et enfonça la tête dans l’oreiller. La douceur des plumes lui fit l’effet d’une moquerie, comparée à la raideur de son corps tendu. Elle enfonça les doigts dans le matelas et les tordit jusqu’à grimacer de douleur.
Encore elle. Un sanglot lui étrangla a gorge. S’il vous plaît. Je n’en peux plus.

cequejenaipensé Le Lys rouge est le cinquième volet de la saga Don’t tell. Mais il peut se lire complètement indépendamment. La preuve c’est ce que j’ai fait! Je ne le savais pas du tout en le commençant et cela ne m’a en aucunement gênée au cours de ma lecture. Evidement on sent qu’il y a des références au passé mais franchement à part l’envie de retrouver avec plaisir la plume de l’auteure en lisant les anciens tomes de la saga, ce n’est pas une obligation. En ce qui me concerne, j’ai envie de retrouver rapidement la plume de l’auteure que je ne connaissais jusque là que de nom. J’ai vraiment appréciée l’ambiance, ses personnages et son histoire. J’ai été entraînée dans cette histoire et j’avais du mal à le lâcher!

Karen Rose nous embarque donc pour une histoire au coeur de Chicago. Dès le premier chapitre le ton est donné. Une femme fragile, tourmentée se jette du haut de son balcon, au 22ème étage. L’inspecteur Aidan Reagan est dépêché sur les lieux pour enquêter. Suicide? Meurtre? La victime semble avoir sauté d’elle même mais le sol de son appartement est jonché de lys… étrange. Tess Ciccotelli est également sur les lieux. La jeune femme était la psychiatre de la victime et les premiers éléments de l’enquête l’accuse. Tess est très peu apprécié par la police, notamment par Aidan, car lors d’un procès elle a permis à un criminel de ne pas être poursuivi… Bientôt, d’autres patients de Tess se suicident à leur tour. Aidan va aller au-delà des apparences et de sa rancoeur envers Tess (qui bien contre lui ne lui est pas indifférente). Très vite, on comprend que Tess est au coeur d’une sombre affaire. Quelqu’un est en colère contre elle, veut la faire payer. Mais pourquoi? Qui? un flic? un ancien patient? Tess va coopérer autant qu’elle le peut avec les policiers. Elle qui est solide se sent de plus en plus isolée, terrifiée par ce qu’il se passe et qu’elle ne peut empêcher.

L’auteure m’a plongé au coeur de ce récit. J’ai ressenti la détresse de Tess, toutes ses émotions à fleur de peau. J’ai aimé la façon dont elle fait évoluer Aidan, le rapprochement qui s’opère entre eux. Cela peut sembler rapide mais quand on vit ce qu’ils vivent ici les émotions sont décuplées. Et puis j’avoue une jolie romance au coeur d’une enquête sous tension ça ne fait pas de mal ! !

J’ai également apprécié la façon dont Karen rose construit et amène son récit. Le lecteur lui a plus d’éléments en main que le duo Tess-Aidan puisque certains chapitres sont consacrés au tueur. On ne sait pas qui il est (et on sera surpris!) mais on sait dès le début son dessein. On a comme une impression de compte à rebours, d’étau qui se ressert autour de Tess. La tension est palpable, les émotions à fleur de peau. Du coup, cela donne une lecture captivante et pour le moins addictive. Dès que je pouvais me plonger dans ma lecture, plus rien autour de moi existait! Je compte donc bien évidemment me procurer d’autres tomes de cette saga, histoire d’en savoir plus sur les personnages que l’on croise ici (notamment l’histoire de Kristen et Abe la belle-soeur et le frère d’Aidan qui a titillée ma curiosité de lectrice!)

en bref Un roman addictif et prenant. J’ai passé un moment de lecture intense en compagnie de Tess, Aidan et du tueur!

 

2 réflexions sur “Le Lys rouge de Karen Rose

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #301# |

  2. Pingback: Bilan Juin 2017 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s