Bande dessinée

Rose – 1. Double vie / Valérie Vernay, Emilie Alibert, Denis Lapière

Rose
Tome 1

Scénario : Emilie Alibert et Denis Lapière

Dessin : Valérie Vernay

 

48 p.

Dupuis, 2017

résuméJeune fille discrète, Rose a un secret : elle a le pouvoir de se dédoubler ! Son esprit peut quitter son corps et pénétrer dans les appartements pour regarder vivre les gens. Ce don, elle ne le comprend pas. Elle l’appelle « sa maladie ». Elle n’a jamais réussi à en parler : ni à sa mère, morte après sa naissance, ni à son père, devenu détective privé à la mort de sa femme. Un jour, tout bascule : son père est abattu d’une balle dans la tête ! Rose décide alors de reprendre l’affaire de son père pour découvrir son assassin. Enfin, son pouvoir va lui être utile ! Mais son double va faire une rencontre étonnante : celle de 3 fantômes qui vivent, coincés par un envoûtement, dans l’immeuble paternel. Et ils en savent long sur l’histoire familiale. Détective malgré elle, Rose va devoir enquêter sur des morts suspectes liées à un tableau célèbre mais aussi sur une malédiction vieille de 500 ans. Et si la clé de ces énigmes se trouvait dans le secret de sa naissance ?

cequejenaipensé J’avais très envie de découvrir cette bande dessinée. Je trouvais la couverture intrigante et je désirais en savoir plus. C’est désormais chose faite et j’en suis fort contente! Car ce fut une très bonne lecture, surprenante ! Et j’ai maintenant très envie de découvrir la suite que je n’ai pas encore malheureusement! 

Rose est une jeune femme née avec une particularité. Elle a la capacité de se dédoubler. Alors que son enveloppe charnelle reste sur place, son « autre » elle se déplace librement, pouvant ainsi écouter discrètement les conversations. Personne ne l’a jamais cru. Même son père avec qui elle s’entendait très bien. Ce dernier vient d’être assassiné.

Alors qu’elle revient dans le bureau de son père (détective) pour le besoin de l’enquête (elle n’y a pas mis les pieds depuis des années), elle découvre qu’en se dédoublant elle entre en contact avec trois fantômes piégés dans cette maison. Elle se retrouve également détective amateur pour une ancienne cliente de son paternel. Elle découvre alors de biens étranges faits. Plusieurs meurtres ont eu lieu et ils semblent avoir été mis en scène pour ressembler à des oeuvres d’art. Le meurtre de son père en fait partie. Que se cache-t-il derrière tout ça? Que lui cachait son père depuis tant d’années? Rose va devoir trouver les réponses à tout ça.

L’intrigue se met en place petit à petit. L’ambiance noire, sombre, inquiétante est, quant à elle, mise en valeur par les illustrations de Valérie Vernay. Beaucoup de passages en noir et blanc, juste rehaussés par des touches de couleurs avec la présence de Rose. Et même si l’illustration est assez statique, je la trouve parfaitement en adéquation avec le récit et le personnage discret de Rose. Le rythme est lent, pesant. Ce premier tome nous met dans le contexte. Nous amène à nous poser pas mal d’interrogations et on est amené à vouloir lire la suite pour avoir les réponses.

Les articles sont regroupés chez Stephie cette semaine.

13 réflexions sur “Rose – 1. Double vie / Valérie Vernay, Emilie Alibert, Denis Lapière

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s