Bande dessinée

Quand le cirque est venu de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert

Quand le cirque est venu
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessin et couleur : Stéphane Fert

23 p.

Delcourt, 2017

résumé Le général George Poutche, ce qu’il aime, c’est L’ORDRE ! L’ordre ET les médailles !!! Alors quand, un beau jour, un cirque débarque en ville, avec ses saltimbanques, ses zozos de chapiteau, tous différents, tous bizarres, ça ne lui plaît pas du tout ! Le général est bien décidé à les avoir à l’oeil ! Et bientôt, c’est le défilé des arrestations. Le spectacle tourne vinaigre…

cequejenaipensé Cette semaine encore une découverte de nos rdv BD de la semaine chez Mo’.

Dans un pays imaginaire (quoique…) règne le terrible Général Poutche. Il aime que les choses soient à leur place. Il aime les règles. Il aime les limites. Il aime plus que tout l’ordre. Et c’est lui qui décide de tout sur tout. Il ne faut qu’un seul chef sinon c’est trop de bazar! Le général Poutche est un dictateur tout ce qu’il y a de plus terrible.

Un pays bien dirigé a des tas de limites ! (…) Il y a des choses qu’on ne peut pas faire ! Il y a des choses qu’on ne peut pas dire ! Il y a des choses qu’on ne peut pas PENSER !

Mais un jour, rien ne va plus. Un cirque s’installe. Un cirque qui n’a pas de limites, des gens qui n’ont pas de chef! Une terrible offense pour le Général. Un de ses généraux tente de le convaincre que divertir son peuple serait positif : ils oublieraient leur vie difficile. Peu convaincu, le général accepte et décide d’assister au spectacle. Et cela tourne en une vague d’arrestations car les saltimbanques sont jugés les uns après les autres par le Général comme ne respectant pas la loi. 

Accompagné par les belles illustrations vives et colorées de Stéphane Fert, Wilfrid Lupano explique aux enfants ce qu’est une dictature et qu’elles en sont les dérives. Avec beaucoup d’humour et surtout de l’ironie, Lupano pointe du doigt les incohérences et les inepties d’un tel système. Les interdits qui se multiplient (interdit de penser, de dire, de sortir, de rire…). Et Lupano utilise le cirque comme métaphore de la vie. Le cirque que les enfants connaissent, aiment. Un événement ludique et festif. Un spectacle appelant la magie, une liberté de mouvement, un amusement. Tout ce qu’on ne peut pas faire en dictature. Chaque numéro suivi par une arrestation arbitraire est un prétexte à illustrer la réalité d’un tel système totalitaire.
L’enfant posera sans doute des questions. Pourquoi ? Mais il finira par se moquer de l’attitude du despote tournée en ridicule par l’illustration de Stéphane Fert. Des traits déformés, grotesques, des crises de colère injustifiés au regard du jeune lecteur.

Ce que j’apprécie également dans les différentes planches de cette bande dessinée, c’est que l’illustrateur a choisi des couleurs chaudes. Beaucoup d’ocre, d’orangé qui peu à peu font oublier les bleus froids présent dans les vignettes représentant le général.

Les articles sont regroupés chez Moka cette semaine.

27 réflexions sur “Quand le cirque est venu de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert

  1. Pingback: Frida Kahlo – Petit journal intime illustré – Vanna Vinci – Moka – Au milieu des livres

  2. Un album drôle pour parler d’un sujet sérieux. J’ai bien cette alchimie qui, cerise sur le gâteau, a très bien fonctionné avec mon fiston 😉
    Merci de m’avoir fait confiance 😀

  3. Je ne suis pas fan des dessins mais j’aimerais quand même la feuilleter… Si j’arrive à aller à la médiathèque cet après m (beaucoup de neige) je regarderai.

  4. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #333# |

  5. Pingback: Les Vieux Fourneaux (Tomes 1 à 3) de Lupano et Cauuet |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s