Prix Audiolib/Roman

Le Jour d’avant de Sorj Chalandon

Le Jour d’avant

Auteur : Sorj Chalandon

Lu par Stéphane Boucher

7h59

Audiolib, 2017

Ed. Grasset et Fasquelle, 2017

 

résumé  » Venge-nous de la mine  » , avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.



 Le Jour d’avant de Sorj Chalandon (extrait, lu par Stéphane Boucher)
cequejenaipensé Nouvelle écoute dans le cadre de la sélection du Prix Audiolib dont je fais partie. Écoute que, j’avoue, j’ai commencé avec une certaine appréhension. Je connaissais bien sûr l’auteur, Sorj Chalandon, mais je n’avais rien lu auparavant de sa bibliographie. Je ne sais pas du tout d’où me venait cette inquiétude car le résumé en lui-même éveillait ma curiosité.
Je suis donc partie à la découverte de la plume de l’auteur et de son univers. Ici, il nous invite dans le Nord. Dans le monde des mines et de son travail pénible et douloureux. L’auteur nous propose de (re)découvrir cette partie de l’histoire de France par un portrait, un témoignage, un récit de vie.

Ce portrait, c’est celui de Michel, le narrateur. Il est à un tournant de savie et pour qu’on comprenne pourquoi il en est arrivé là, il remonte dans son passé. Il nous raconte son enfance, sa complicité avec son frère Jojo. Il nous raconte sa région. Les mines de Liévin.
Il nous raconte surtout le jour qui a marqué sa vie pour toujours : le 27 décembre 1974 et la catastrophe du puits 3bis. Une catastrophe qui a marqué la région à jamais. Et surtout Michel qui a perdu son frère ce jour-là. Sorj Chalandon s’attarde sur son histoire parsemée de malheur. Il découpe son récit en trois partie : son enfance, la vie avec sa femme en train de mourir et enfin la vengeance (ce qui l’a déclenchée, comment il la met en place puis les conséquences).  Le récit se construit au fil de ses trois temporalités. Les faits se complètent, se délient, s’éclairent peu à peu différemment. Sorj Chalandon construit ici un puzzle dont les pièces s’imbriquent à la perfection et qui donnent une dimension profonde à ce récit. Mais à travers le récit de cette vengeance et le portrait de cet homme, il met surtout en avant l’histoire d’une région et rend hommage à tous les disparus et victimes de cette industrie.
Sorj Chalandon est un auteur de la description. Il prend son temps pour tout mettre en place, pour présenter les faits, le contexte et son personnage principal. Ainsi Michel devient pour le lecteur quelqu’un d’intime. On éprouve une forme d’empathie pour lui, pour son histoire. Le récit se déploie et on se laisse porter par ses mots, par la sincérité du personnage, par sa douleur. De l’émotion brute. Et puis la seconde partie arrive. Les explications et un tout autre éclairage. Auquel on ne s’attendait pas. Qui redonne un nouveau souffle à l’intrigue et qui donne tout son sens au récit.
Dans la version Audiolib, c’est Stéphane Boucher qui prête sa voix à Michel.  Il lui insuffle la vie et nous partage à merveille sa détresse, sa colère et ses désillusions. Un très bon choix pour incarner ce texte émouvant de Sorj Chalandon.
12992811_10209213650040435_505270499_n Une première lecture de Sorj Chalandon pour moi, et une réelle bonne surprise! Un texte émouvant, mélancolique, pudique. Un très bel hommage.

Une réflexion sur “Le Jour d’avant de Sorj Chalandon

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s