Roman "jeunes adultes"

Ma chère soeur d’Alf Kjetil Walgermo

Ma chère sœur

titre original : Kjaere Söster

Auteur : Alf Kjetil Walgermo

trad. du norvégien par Marina Heide

n.p. (192 p. env.)

Bayard, 2018

résumé Eli Anne a 16 ans et vient de perdre sa sœur, Amalie, d’un an sa cadette. Folle de chagrin, elle refuse de supprimer son profil Facebook, qu’elle voit comme le dernier symbole vivant de sa sœur. Elle arrête l’école et passe le plus clair de son temps dans sa chambre à penser à sa sœur et à regarder ses publications sur les réseaux sociaux. Le 5 octobre, jour de l’anniversaire d’Amalie, elle lui poste un message sur sa page Facebook.
Ce message marque le début d’une correspondance quotidienne qui durera jusqu’à Noël.

cequejenaipensé Eli Anne vient de perdre sa petite sœur. Elle souffre énormément. Elle ne veut pas lui dire au revoir. Elle a encore tellement de choses à vivre avec, à lui dire. Alors, elle décide de lui écrire et quoi de mieux que son réseau social préféré. Car même si Amalie n’est plus là, son profil reste actif. Des amis laissent des messages en sa mémoire. Eli Anne reparamètre ce profil pour que les messages qu’elle adresse chaque jour à sa sœur ne soit lu que par elle, où qu’elle soit.

Une page. Un mot. Un souvenir. Un regret. Un manque. Un non dit.

Eli Anne lui parle comme si elle était encore là. C’est beau, simple, émouvant. Elle lui dit ce qu’elle regrette de ne pas lui avoir dit les derniers mois qu’elles ont été ensemble. Elles qui étaient si proches, si complices. Eli Anne, volontairement, avait prit du recul. Elles avaient une passion commune la musique. Pour l’une Patti Smith, pour l’autre le piano.

A travers les mots d’Eli Anne, le lecteur ressent tout son chagrin, sa détresse. J’ai apprécié la façon dont l’auteur, Alf Kjetil Walgermo, aborde ce thème du point vue d’une jeune adolescente, et adoptant les outils contemporains. J’ai fini ma lecture la gorge serrée et une petite larme à l’œil.

La mise en page est également originale. Seules les pages recto sont tapuscrites, reflétant les conversations à sens unique de la jeune fille. Le lecteur entre dans son intimité, au jour le jour. On suit ainsi l’évolution de son deuil. Les pages se tournent vite. La brièveté des messages et l’intensité des émotions m’ont fait inévitablement pensé à un autre récit, Ne t’inquiète pas pour moi d’Alice Kuipers.

 

en bref Un court roman intense, dans l’intimité d’une jeune ado en deuil.

Un livre à suivre sur instagram @ma_chere_soeur

Une réflexion sur “Ma chère soeur d’Alf Kjetil Walgermo

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #348# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s