Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

Sirius de Stéphane Servant

Sirius

Auteur : Stéphane Servant

472 p.

Rouergue, 2017 (Epik)

résumé Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s’écoule doucement… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers.

– Des zoiseaux ?
– Non, Kid, répondit la jeune fille, ce ne sont pas des oiseaux.

 

cequejenaipensé J’ai été charmé par les personnages et l’univers dès les premières pages. Sirius est un roman émouvant, puissant, intelligent. Un roman à messages.

J’ai découvert l’univers de Stéphane Servant par le bieais de son album jeunesse Le Machin. Qui fait depuis partie de mes albums chouchous! J’ai eu plaisir ensuite de découvrir sa plume en tant qu’auteur de roman notamment avec Chat par-ci, Chat par-là ou encore Cheval océan. Dans ces deux romans, le lecteur ressort avec le sourire mais aussi avec beaucoup de matière à réflexion. Sirius correspond tout à fait à ce que j’avais pu ressentir alors…

Nous sommes dans un monde post-apocalyptique. Nous faisons la connaissance de la jeune Avril et de son frère Kid. Ils (sur)vivent dans une cabane nichée en haut d’un arbre. On comprend de suite qu’ils vivent seuls, sans adulte, que la jeune fille est en charge de la survie et de la sécurité de cet enfant. par leurs yeux on découvre cette terre désolée, aride, sans vie. Un virus a détruit quasi toute vie sur terre, et a rendu stérile la nature. L’humain y a ajouté sa touche en anéantissant les derniers animaux, persuadés de leur culpabilité dans ce mal. Avril et Kid vivent en ermite, ou presque. Leur seul contact humain est une vieille femme aveugle qui vit un peu plus loin. Ils lui rendent visite régulièrement quant ils vont chercher de la nourriture. Mais un danger rôde, cherche Avril. Alors ils doivent fuir avec le peu qu’ils ont et partent vers la Montagne.

J’ai énormément aimé le personnage d’Avril. Elle a un sacré caractère, et mettra toujours tout en œuvre pour le bien-être de son jeune frère., pour sa sécurité. Le monde dans lequel ils vivent est dangereux; Et les dangers viennent surtout des humains! Kid, quant à lui, un petit garçon étonnant. Il a la capacité de s’adresser en pensée ou plutôt de communiquer avec les derniers animaux vivants. Il ne sait comment – nous non plus – mais il les comprend. Ce lien invisible va évoluer au fil de leurs aventures. Kid va changer lui aussi. Il semble régresser au niveau du langage, oublier tout ce que lui a appris Avril. Et même si cette dernière ne comprend pas tout ce qu’il se passe avec lui, elle sent qu’il faut lui faire confiance, le suivre dans ce qui semble être un jeu…

Il y a une réelle complicité entre ces deux personnages. Stéphane Servant a su mettre en mot toute la beauté de cette relation unique et fusionnelle. L’auteur joue avec les genres : on est à la frontière de la science-fiction et du fantastique… Il crée une ambiance, un décor très visuel. Le lecteur se retrouve plonger au cœur du récit, comme s’il marchait aux côtés d’Avril, Kid et les différents protagonistes qui gravitent autour d’eux. Les propos tenus par Kid ou encore le Conteur amènent à beaucoup de réflexion sur des thèmes allant de la protection de l’environnement, à notre surconsommation, en passant par une réflexion sur le végétarisme et sur l’impact de l’homme sur la nature.

Sirius est un magnifique texte tant sur le point de l’intrigue que par sa narration et son style littéraire qui oscille entre poésie, onirisme et réalisme. J’ai été charme par cette lecture unique et captivante. Vraiment une belle rencontre entre Kid, Avril et moi, la lectrice. Je ressors de cette lecture apaisée, avec le sourire, et nourrie de réflexion sur l’Humanité et son avenir.

12992811_10209213650040435_505270499_n Sirius : un roman passionnant et riche en réflexion! A découvrir le plus vite possible !

2 réflexions sur “Sirius de Stéphane Servant

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #352# |

  2. Pingback: Bilan Juin 2018 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s