Bande dessinée

Le Château des étoiles d’Alex Alice

Le Château des étoiles : 1869, la conquête de l’espace (2 tomes)

Auteur :  Alex Alice

62 p. / 67 p.

Rue de Sèvres, 2014 et 2015

résuméEt si la conquête de l’espace avait un siècle d’avance ?1868. Au seuil d’une incroyable découverte à bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l’espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé…
Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C’est là, à l’ombre d’un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d’un engin spatial de cuivre et de bois qui s’apprête à changer le cours de l’histoire… 

cequejenaipensé J’ai enfin pu lire le début de cette saga qui me faisait de l’œil depuis des mois! Entre le résumé et la première de couverture, il y a de quoi être tentée non ? Et je ne suis pas déçue du voyage! C’est le cas de le dire!

Nous sommes au XIXème siècle, la mère du jeune héros de cette BD part avec son ballon de haute altitude pour prouver à tous l’incroyable découverte qui va changer beaucoup de chose dans le monde des transports et de la conquête de l’espace. Malheureusement elle ne reviendra pas. Un an plus tard, Séraphin et son père reçoive un courrier leur donnant rendez-vous en Bavière. Quelqu’un a retrouvé le carnet de sa mère, et tous ses secrets. Une fois arrivé sur place, ils vont être missionnés pour construire un engin leur permettant d’aller à plus de 13000 mètres d’altitude et récupérer de l’éther, cette matière qui va tout révolutionner, cette matière qui a causé la disparition de sa mère.

Un mélange savamment dosé d’histoire et de science-fiction.

L’intrigue est captivante. On se laisse porter par ce récit à la fois scientifique et historique. Un mélange savamment dosé d’histoire et de science-fiction.

Ce diptyque est édité en lien avec des fascicules publiés au format d’un quotidien papier en couleur, où l’on retrouve des pages de la bande dessinée et tout un contenu annexe sous forme d’articles. Les  premières revues se retrouvent dans le premier tome, et les trois suivantes dans le second (je parle de diptyque alors qu’il y a déjà plusieurs suites à cette série car il s’agit d’un cycle fini en deux tomes). Je trouve l’idée de départ très originale et j’aimerais bien y jeter un œil un jour!

Revenons au récit et aux protagonistes! Le sujet de la conquête de l’espace est un sujet qui fonctionne bien. L’originalité ici est de placer ce thème au XIXème siècle. Tout en pan du récit est consacré aux recherches, à la construction de l’engin, aux côtés scientifiques de l’expédition. A cette intrigue, s’ajoute une dimension historique avec des personnages réels et une ambiance complot, espions. Alex Alice ajoute un côté humoristique à son récit grâce à la présence de Séraphin et de ses deux amis Hans et Sophie, autoproclamés Chevaliers de l’éther. Les trois jeunes gens sont aux manettes pour déjouer le complot contre le roi et son étrange expédition mais ils restent des enfants !

 

 

Je n’ai pas vu passer le temps pendant la lecture de ces deux tomes. Les dessins sont sublimes, détaillées. On se perd dans la contemplation des moindres détails apportés par l’illustrateur. L’intrigue et les illustrations sont soignées. L’ensemble donne une bande dessinée d’une extrême qualité visuelle et textuelle. On se prend dans le rythme de l’histoire, on est plongé dans l’univers, dans l’intrigue. Les pages se tournent et on se retrouve au cœur de l’action, au milieu des étoiles. Dans l’espace.

C’est beau, c’est passionnant. Bref, une merveille. Et il me tarde désormais de lire la suite des aventures de ces Chevaliers de l’Éther!

Les articles sont regroupés chez  Noukette cette semaine.

22 réflexions sur “Le Château des étoiles d’Alex Alice

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s