Bande dessinée

Ceux qui restent de Josep Busquet et Alex Xöul

Ceux qui restent

Scénariste : Josep Busquet

Illustrateur : Alex Xöul

127 p.

Delcourt, 2018

résumé Lorsque Ben disparaît, ses parents préviennent la police. Mais le jeune garçon est en fait parti affronter les dangers de son royaume imaginaire. A son retour, personne ne le croit et il disparaît de nouveau. Seule une association regroupant des parents vivant les mêmes événements est en mesure de venir en aide à cette famille.

 

cequejenaipenséCeux qui restent a pour point de départ une idée originale. Elle nous parle non pas de la vie des enfants qui disparaissent du jour au lendemain mais de ceux qui restent, les parents, et qui doivent affronter leur absence et ce qui en découle.

Ben Hawkins est dans sa chambre et un mystérieux être surnaturel vient lui demander de l’aide pour sauver son monde. Ben le suit. Dès lors, ses parents vont vivre un véritable cauchemar. Où est leur fils bien aimé? L’enquête piétine. Pas de traces, pas de pistes. Les parents, Edward et Susan, gardent espoir malgré le temps qui passe. Les enquêteurs commencent à douter et les rumeurs naissent.


Et puis Ben réapparaît. L’incompréhension, les questions mais surtout le bonheur de le retrouver. Mais cette histoire ne s’arrête pas là. Et Edward et Susan vont découvrir qu’ils ne sont pas seuls à vivre et revivre une telle épreuve.

Cette bande dessinée m’a beaucoup émue. D’être du côté des parents, de compatir à leur douleur, de devoir affronter les rumeurs et les acquisitions quand on les sait innocent. Josep Busquet a su insérer beaucoup d’empathie pour ses personnages. J’ai vraiment trouvé intéressant de passer de l’autre côté. En effet, il aurait été plus habituel de suivre les aventures de Ben dans ce monde fantastique. D’y vivre des aventures colorées, mouvementées, épiques. (en effet, j’ai assimilé Ben et les autres enfants disparus aux aventures vécues par Peter Pan). Mais au contraire, nous restons dans un monde que l’on connaît. Un monde que l’illustrateur, Alex Xöul, a rendu terne, triste, répondant aux émotions des parents : des marrons, des beiges, des gris.

Coup de coeur pour cet album original et émouvant.

Les articles sont regroupés chez  Noukette cette semaine.

20 réflexions sur “Ceux qui restent de Josep Busquet et Alex Xöul

Répondre à Blandine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s