Bande dessinée

Les Croques – 1. Tuer le temps de Léa Mazé

Les Croques
tome 1. Tuer le temps

Scénario et ill. : Léa Mazé

69 p.

Editions de la Gouttière, 2018

résumé Les parents de Céline et Colin tiennent une entreprise de pompes funèbres. Une profession bien lourde à porter pour les jumeaux, raillés en permanence par leurs camarades qui les surnomment Croque-mort et Croquemitaine. Isolés, les deux jeunes collégiens ne voient que peu leurs parents, très occupés, et commencent à cumuler les bêtises… jusqu’à être renvoyés de leur établissement scolaire pendant deux jours !
Les enfants se réfugient alors auprès de Poussin, le graveur funéraire qui aime les écouter et alimenter leur imagination…

cequejenaipenséLéa Mazé est un nom de la bande dessinée que je suis de près depuis ma découverte de son univers avec Nora. Il y a beaucoup de poésie dans ses histoires et dans ses dessins je trouve.

Alors évidement sa nouvelle série Les Croques me faisait de l’œil et j’ai enfin pu y jeter un œil et je ne le regrette pas! enfin si je regrette une chose : ne pas avoir déjà la suite entre mes mains! Il va falloir que je patiente un petit peu pour savoir!

Céline et Colin vivent un véritable calvaire à l’école : moqueries, surnoms ridicules, agressivités. Ils en ont ras-le-bol et ça finit souvent en bagarre. Et en punitions une fois arrivés à la maison. Et c’est bien ce lieu de vie qui pose problème. Et aussi le métier de leurs parents. Ils vivent coller au cimetière. Et leurs parents s’occupent d’une entreprise de pompes funèbres. La mort et la tristesse des gens sont leurs quotidiens. Mais Céline et Colin eux débordent de vie et d’énergie. Et ils en ont assez que même leurs parents ne comprennent pas que ce qu’ils vivent n’est pas facile à leur âge.

Heureusement, ils ont le soutien du graveur de pierre qui aime leurs inventer des histoires farfelues. Ça les occupe surtout quand ils viennent d’être renvoyés pour deux jours. Le graveur va alors leur montrer un petit détail qu’ils n’avaient jamais vu sur une des tombes… Et si cette marque n’était pas la seule ? Et que peut-elle bien signifier ? Il n’en faut pas plus pour que notre fratrie se remontent les manches et réfléchissent à ce mystère.

On a l’impression de voir des enfants complètement différents quand ils sont à l’école ou avec leurs parents de quand ils sont avec le graveur, Poussin. Ils sont renfermés, brimés, malheureux d’un côté, curieux, éveillé, avec un grand sourire dans l’autre.

Le lieu où se déroule l’action est originale et tient une place prépondérante dans le déroulé du récit. J’ai aimé également la dualité des émotions de nos deux héros (j’ai eu mal pour eux quant à la souffrance qu’ils peuvent ressentir face à l’incompréhension dont ils sont les victimes). Et surtout on se rend compte que l’autrice met peu à peu une intrigue qui prend une tournure totalement inattendue dans les ultimes pages!

Une lecture que je vous conseille et j’espère pouvoir très très vite lire la suite !!

 

 

 

 

Les articles sont regroupés chez Stephie cette semaine.

20 réflexions sur “Les Croques – 1. Tuer le temps de Léa Mazé

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #424# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s