Roman

La Femme au manteau violet de Clarisse Sabard

La Femme au manteau violet

Autrice : Clarisse Sabard

430 p.

Pocket, 2021

résumé
 2018. La vie de Jo vole en éclats suite à ce qui ne semblait être qu’un banal accident sans gravité ; pourtant, un scanner révèle qu’un anévrisme risque de se rompre à tout moment. Le neurologue lui laisse le choix : elle peut être opérée, mais les risques sont importants. Persuadée qu’elle va mourir, Jo se réfugie chez Victor, son grand-père. Ce dernier va lui montrer un pendentif qu’il a reçu d’Angleterre quelques années plus tôt, avec pour seule explication ce mot griffonné sur une feuille : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Victor lui révèle que Gabriel était son frère aîné, décédé lorsqu’il était enfant. Jo décide de se rendre à Ilfracombe, dans le Devonshire, afin d’aider son grand-père à résoudre ce mystère, et surtout, de réfléchir à la décision qu’elle doit prendre…
1929. Charlotte et son mari, Émile, quittent leur vignoble d’Épernay pour un voyage d’affaires à New York. Sur place, la jeune femme s’éprend de Ryan, un mystérieux homme d’affaires. Lorsqu’il se rend compte de cette trahison, Émile entre dans une rage folle, la frappe et la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte se rend compte que son mari est parti ; pire, il lui a pris tous ses papiers. Elle est effondrée : son fils de quatre mois, Gabriel, est resté en France, et sans papiers, elle ne peut pas le rejoindre.

çacommencepar Elle était là. Statique, presque figée. Drapée dans une espèce de dignité que rien ne semblait pouvoir faire vaciller.

cequejenaipensé Je reviens avec un nouveau roman de Clarisse Sabard. Vous l’avez vu plusieurs fois sur mon blog ces derniers mois et je dois vous le dire : c’est loin d’être la dernière fois ! J’ai découvert sa plume l’année dernière avec Ceux qui voulaient voir la mer et depuis je ne me lasse pas de son écriture douce, de ses personnages attachants et de son univers entre passé et présent.  Et cette fois encore, le charme a opéré.

Jo, jeune femme dynamique et célibataire, passe son temps à prendre soin des autres. Elle aime passer du temps avec son Pépé et ses meilleurs amis, Adrien et Adeline. Elle rêve de trouver l’amour, elle l’a peut-être d’ailleurs juste devant son nez mais elle ne le voit pas… encore. Suite à un accident, elle apprend qu’elle risque à tout moment de faire un grave anévrisme. Elle a deux options : laisser le temps faire et vivre avec ce risque, se faire opérer même si c’est un acte très délicat. Elle a peur. Et on la comprend.
Elle se réfugie auprès de son grand-père. Ce dernier décide alors d’évoquer son passé. Mais de façon énigmatique. Il lui confie un pendentif, et une mission : partir sur les pas d’une mystérieuse femme, Charlotte, qui a surgit par deux fois au moins dans son passé, vêtue d’un  manteau violet. Mais qui est-elle? Que cache le passé de son grand-père? Accompagnée de sa meilleure amie, elle part sur les traces de cette femme dans le Devonshire, un endroit dépaysant et reposant; Parfait pour la santé de Jo. Parfait pour qu’elle fasse le point et prenne une décision. Mais elle est loin d’imaginer ce qu’elle va découvrir.

En parallèle, on se retrouve dans les années 1930, à New York, en compagnie de la fameuse Charlotte. On découvre son histoire compliquée et dramatique, son arrivée à New York, sa vie dans un univers peu recommandable. Le lien entre cette Charlotte et le Pépé de Jo se dessine peu à peu.

Parce que tu dois d’abord comprendre tous les tenants et les aboutissants. Le destin peut s’avérer parfois très surprenant et il m’a fallu moi-même beaucoup de temps pour démêler l’écheveau complexe de la personnalité de mes parents.

Clarisse Sabard nous fait voyager dans le temps, dans l’espace et au cœur des émotions des divers personnages.Comme le dit son personnage : il faut « démêler l’écheveau complexe » des personnalités de son roman, mais surtout de leur histoire. Des décennies séparent les personnages et pourtant les choix qui ont été fait ont toujours des répercussions dans le présent.

L’histoire de Charlotte est passionnante. Et j’imagine non sans mal la frustration de Jo à chaque fois que la personne qui va lui dévoiler ce récit doit s’arrêter pour vaquer aux tâches quotidiennes et lui donner rendez-vous plus tard ou le lendemain. Le passé de Charlotte est tumultueux et dramatique. C’était une femme avec du caractère qui a su se relever malgré les terribles épreuves qui ont jalonné sa vie. Elle a été une femme exceptionnelle et courageuse.
J’ai aimé découvrir sa vie par les yeux de Jo, une vie dont cette dernière va tirer les leçons, une vie qui va guider les choix qu’elle doit faire dans le présent, qui va lui faire comprendre l’importance de la vie.

Jo et Charlotte sont attachantes chacune à leur façon, pour des raisons différentes. Elles sont différentes et pourtant leur vie se fait écho d’une certaine façon. J’ai aimé les découvrir, voir ce que la vie a réservé à l’une, ce qu’elle offre à l’autre. Les décisions d’un côté comme de l’autre ne sont pas faciles. La vie les met à l’épreuve et j’ai aimé la façon dont l’autrice nous dévoile l’histoire de l’une par le regard de l’autre.

Ce que je veux te dire, c’est que la vie est une pochette surprise. Parfois elle nous déçoit, d’autres fois c’est le cadeau qui est mal emballé. Il faut avancer en confiance et se dire que le meilleur est devant nous, pas derrière.

en brefEntre passé et présent, deux récits sur des femmes fortes, courageuses et attachantes.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s