Roman

La Fourmi rouge d’Emilie Chazerand

La Fourmi rouge

Auteure : Emilie Chazerand

254 p.
Sarbacane, 2017 (Exprim’)

EN LIBRAIRIE DEMAIN !!!!

 

résumé Vania Strudel a 15 ans et:
– un père taxid
ermiste qui l’emmène au collège à bord de sa « ouafture »
 – Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
– Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu’elle n’est pas une banale « fourmi noire » sans ambition.
Elle serait plutôt du genre « fourmi rouge »

çacommencepar Mon père dit souvet que juste avant de venir au monde, chacun d’entre nous tourne une gigantesque roue de la Fortune.
S’il a raison, j’ai fait banqueroute.

cequejenaipensé Ah Vania, Vania… si elle n’existait pas il faudrait l’inventer!! Un grand merci à Emilie Chazerand d’avoir imaginé ce personnage! Je l’aime! Son humour, son décalage, son regard sur elle et les autres! Bref! Je l’adore! Et je pense que vous serez comme moi une fois que vous aurez fait sa connaissance!
Vania, la jeune narratrice de ce roman, est une jeune ado presque comme les autres. Elle a un humour au vitriol, de la répartie mais surtout une poisse interdimensionnelle! Si si je vous assure! A commencer par son nom qu’elle adore *ironie* :
La jeune fille vit seul avec son père depuis que sa mère les a quitté et subit son quotidien de lycéenne. Son père parlons-en! Il est taxidermiste et roule dans une « oaufture », ce qui n’aide pas à la rendre populaire… elle a une malformation à l’oeil, un physique peu avenant et sa meilleure amie est atteint de fish-odor symbrom (elle sent le poisson tout le temps). La seule lumière dans son quotidien, son amitié avec Pierre-Rachid son voisin de palier depuis l’enfance. Ah oui pour couronner le tout elle a pour ennemie jurée la fille la plus populaire du lycée! La rentrée promet !
Et puis, la demoiselle reçoit un mail qui l’acable. Vraiment pas sympa mais qui agit comme un électrochoc sur elle. Elle décide d’agir, de se secouer et de devenir la fourmi rouge que cet anonyme lui conseille de devenir. Mais avec sa malchance ce n’est pas forcément de tout repos!

J’ai ri mais j’ai ri avec ce roman! Vania est vraiment exceptionnelle! J’ai adoré son humour, le regard qu’elle porte sur elle-même et sur les autres. J’ai vraiment interagi avec cette histoire : rire, étonnement, colère face à cette ennemie jurée (c’est vraiment une « crevure poufiasse »). Les personnages secondaires ne sont pas en reste : uniques eux aussi, et qui complètent le tableau à merveille!

Bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde avec Vania! C’est juste impossible! Je relis rarement mes livres (j’en ai trop à lire! hihi) mais celui-ci j’ai vraiment envie de le relire bientôt! C’est suffisament rare pour le noter ici!!

Emilie Chazerand, qui signe ici son premier roman chez Exprim (et qui débarque aussi chez Pépix avec Le Génie de la lampe de poche – je vous en parle très bientôt sur le blog!), s’amuse avec son personnage et avec son histoire. Elle passe de passages drôles, à très drôles… à des passages plus tendres. Je ne connaissais pas encore sa plume mais je suis tombée sous le charme de cette écriture fluide, maîtrisée, dynamique, vivante, pétillante. Un pur délice! Et on en redemande!

 

12992811_10209213650040435_505270499_n Coup de coeur pour la plume d’Emilie Chazerand. Coup de coeur pour le personnage de Vania?. Coup de coeur pour le récit : bref, rien à redire, ce roman est juste parfait ! Foncez!!
Merci aux Editions Sarbacane pour les différents gif présents dans ce billet!

2 réflexions sur “La Fourmi rouge d’Emilie Chazerand

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s