Roman policier

Une enquête de Loveday et Ryder – 2. Un pique-nique presque parfait de Faith Martin

Une enquête de Loveday et Ryder
2. Un pique-nique presque parfait

Titre original : Ryder and Loveday, book 2 : A Fatal Mistake

Autrice : Faith Martin

traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Alexandra Herscovici-Schiller

HarperCollins, 2020 (Noir)

résumé
Été 1960. Après une fête de fin d’année organisée par les étudiants de St Bede’s College sur les berges d’une rivière, le corps d’un certain Derek Chadworth est retrouvé flottant dans les eaux de Port Meadow. Et si tous les jeunes gens présents sur les lieux affirment que la mort de Derek est accidentelle, aucun d’entre eux ne peut attester avoir bel et bien aperçu l’étudiant à la fête. Confronté à des témoignages vagues qu’il juge peu crédibles, le Dr Clement Ryder décide d’ouvrir une enquête, assisté de la jeune policière Trudy Loveday, qui entreprend de se faire passer pour une étudiante de St Bede’s College. Trudy arrivera-t-elle à gagner la confiance des élèves et percer le mystère qui entoure la mort du jeune homme le plus populaire de l’université ? Car une chose est sûre : Derek Chadworth n’était pas un étudiant comme les autres…

çacommencepar Jimmy Roper s’arrêta pour laisser Tyke, son bâtard noir et blanc vieillissant mais toujours aussi curieux, lever la patte contre le mur donnant sur Port Meadow. C’était une belle matinée de mi-juin, avec un soleil éclatant qui semblait indiquer que la température grimperait en flèche avant midi.
On aurait pu croire que par une journée pareille, rien de mal ne pouvait arriver.

cequejenaipenséJ’avais bien apprécié l’ambiance « so british » du premier volet (retrouvez ma chronique ici) et j’étais donc ravie de retrouver les deux héros dans cette nouvelle enquête. L’ambiance y est toujours la même et je n’ai pas été déçue!

Le Docteur Ryder est toujours fidèle à lui-même. Sûr de lui, déterminé à mettre à jour les vérités, pédant et mystérieux pour son entourage. Un jeune étudiant a perdu la vie par noyade, semble-t-il, lors d’une fête de fin d’année. La première enquête a conclu à l’accident mais les différents interrogatoires a mis la puce à l’oreille du médecin légiste. Quelque chose l’interpelle, dans les faits, dans les propos des uns et des autres. Il doit creuser. L’enquête continue alors et il va refaire enquête avec la stagiaire Trudy Loveday, qui malgré le succès de sa précédente enquête n’est toujours pas bien vu dans son équipe. On est en 1960, et les femmes ne sont pas à leur place dans la police, et dans les métiers d’hommes… Cela arrange plutôt son supérieur de la coller dans les pattes du médecin légiste car il pense que l’enquête ne mènera à rien. en tout cas il l’espère. Car les témoins sont tous des élèves de bonnes familles et il ne veut pas faire de vague. Et si possible étouffer l’affaire.

Les gens se comportent parfois très différemment quand ils sont en groupe.

Mais il se trompe car Loveday et Ryder forment une équipe très complémentaires et efficace ! J’aime beaucoup ce duo, entre le médecin flegmatique et la jeune femme qui veut faire ses preuves, l’enquête va forcément remuer des choses que certains auraient préféré qu’elles restent ignorées…

Si la guerre lui avait appris quelque chose, c’était bien de ne jamais se porter volontaire ! Se retrouver mêlé à une histoire sordide quand on n’y était pas obligé était contraire à l’esprit britannique.

Loveday est maladroite mais montre une telle détermination, une telle énergie pour bien faire les choses et être un bon élément qu’elle en est attachante. Elle a un rôle pas facile du tout mais elle apporte une touche de clairvoyance et de logique aux réflexions du médecin. Ce dernier, même s’il est taciturne et énigmatique, croit en la jeune femme. Ils sont bien complémentaires et c’est grâce à leurs différentes capacités d’analyses, d’observations et leurs connaissances qu’ils vont réussir à éclaircir le mystère de la mort du jeune homme.

L’enquête est plus lente que dans les romans policiers qui se passent à notre époque. Forcément on s’adapte au temps et à la technologie disponible. Je dirai que l’intrigue se calque sur le rythme anglais (ou du moins à l’image du flegme britannique…). On prend son temps pour poser les questions, observer, analyser, rencontrer les uns et les autres. En effet, le temps est ici considéré comme un personnage à part entière.

Ryder et Loveday forment un duo de choc et de charme. Je me suis encore plus attachée à eux dans cette nouvelle aventure, à leur complicité, à la relation qui évolue entre eux. Loveday a relevé un comportement étrange chez son acolyte. Le lecteur sait ce qu’il en est, mais pas encore la jeune femme. Le troisième tome risque de les rapprocher encore plus et il me tarde déjà de les retrouver !

 

en brefUne enquête bien ficelée, qui nous réserve pas mal de surprises. Le duo d’enquêteurs forment vraiment une équipe de chic et de choc !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s