Roman policier

Jamais tu ne me quitteras de Chevy Stevens

Jamais tu ne me quitteras

titre original : Never let you go

Autrice : Chevy Stevens

trad. de l’anglais (Canada) par Philippe Vigneron

445 p.

L’Archipel, 2020

résumé Lindsey a refait sa vie sur une île proche de Vancouver. Voilà dix ans, la jeune femme avait pris la décision de fuir avec sa fillette un mari qui, sous une apparence d’homme idéal, lui faisait vivre l’enfer.
Aujourd’hui, Lindsey a la sensation d’être suivie et espionnée jusque chez elle – comme autrefois. Pour elle, ça ne fait aucun doute : Andrew, son ex-mari – sorti depuis peu de prison – veut se venger.
Andrew, lui, prétend qu’il a changé. Sincère repentance ou manipulation machiavélique ?
L’enfer recommence ! Et ses flammes vont tout dévaster…

çacommencepar Le temps pressait. Il m’attendait à la plage, et il devait déjà compter chaque minute. Je me rafraîchis le visage, laissai l’eau ruisseler sur mon cou et ma chemise. Je me scrutai dans le miroir. Tentai de me rappeler comment sourire pour ne pas avoir l’air terrorisée, détendis les muscles autour de mes yeux, essuyai du doigt les traces du mascara. J’aurais beau lui expliquer de toutes les façons possibles que je n’avais pas flirté avec cet homme, je pourrais aussi bien hurler face à l’océan.

cequejenaipensé Son premier roman publié en France, Séquestrée, a marqué ma vie de lectrice. Encore aujourd’hui, il fait partie de mes « lectures qu’on n’oublient pas » et je le conseille très très souvent. Alors j’attends toujours avec impatience le moment où j’ouvrirai à nouveau un nouveau roman de Chevy Stevens. Et comme à chaque fois la magie de son écriture a opéré sur moi. Je me suis dit « allez je lis le début pour voir un peu »… et trois heures plus tard je l’avais terminé sans voir le temps passé…
Pourtant le thème est souvent traité en thriller psychologique, donc je me dis qu’il y aura moins de surprises. Et pourtant, Chevy Stevens sait manier son récit et ses mots pour nous entrainer dans son récit et finir tout de même par retourner la situation et nous surprendre quand même.
Tout son visage parut brusquement se fissurer, prendre une nouvelle apparence. Celle du véritable Andrew. De l’homme que personne ne voyait à part moi.
Lindsey a été marié avec un homme violent et manipulateur. Dix ans plus tôt elle a décidé de le fuir avec sa petite fille. Une fuite qui n’a pas été facile. Mais depuis, elle s’est reconstruit une vie pas très loin de Vancouver, sur une île tranquille. Elle est à la tête d’une entreprise d’entretien et sa fille est maintenant une ado. Mais sa vie passée a toujours des répercussions sur ses relations avec les hommes. Elle a du mal à leur faire confiance et à construire une relation saine et stable. Et elle est toujours méfiante. Depuis quelques temps, elle a l’impression d’être suivie, épiée. Que quelqu’un s’est aussi introduit chez elle. Paranoïa? Vengeance de son ex-mari?
Le trouble s’installe chez elle, chez le lecteur. Qui croire ? Et si c’est lui a-t-il changé? quelqu’un comme lui peut-il changer ? ou n’a-t-elle vraiment pas de chance et un nouveau pervers est-il rentrée dans sa vie ?

J’avais fini par me convaincre qu’il ne me ferait jamais vraiment mal, qu’il n’irait pas jusqu’à la violence physique, que quelque chose en lui l’en empêcherait. Il m’aimait. Mais à présent, je ne pouvais plus me mentir. Ça se reproduirait.

La prochaine fois, ce serait peut-être une bousculade contre un meuble, ou il me pousserait dans les escaliers – quelque chose dont il pourrait m’attribuer la responsabilité. Ensuite… Quand surviendrait la première gifle ? Le premier coup de poing ? Un os cassé ? Et combien de temps avant qu’il perde de nouveau contrôle et se jette sur moi pour m’étrangler ?

Le lecteur fait petit à petit connaissance avec cette femme courageuse, fragilisée par son passé. Son adolescente et elle sont très proches mais la jeune fille commence à avoir des secrets pour sa mère, trouvant qu’elle en fait trop. Elle était si petite qu’elle ne se souvient pas de l’enfer dans lequel sa mère a vécu, cette peur qui l’habitait au quotidien. Et puis le lecteur n’oublie pas qu’il est dans un roman de Chevy Stevens du coup son instinct est en alerte, et il se dit que forcément quelque chose va se passer, que ce n’est pas juste une appréhension, que quelqu’un est là tapis dans l’ombre à l’observer et à la faire angoissée.
Je suis rentrée dans cette histoire sans pouvoir la lâcher jusqu’à la fin. D’une traite (ou presque). Aux côtés de Lindsey, notre angoisse monte, le doute s’installe. On se met à observer chacun des personnages avec suspicions. Qui est derrière tout ça? Pourquoi ? Comment fait-il ?
Plusieurs coupables potentiels s’offrent à nous. Pour ma part, j’ai trouvé trop évident pour certains et d’autres, je me demandais pourquoi ils étaient présent dans son entourage s’il ne servait pas l’intrigue… Bref, le scénario est bien ficelé et l’écriture envoûtante de Chevy Stevens aussi. Et comme d’habitude, j’attends désormais son prochain roman…
 
en bref Un thriller psychologique au thème pas forcément novateur mais mené par la plume de Chevy Stevens envoûtante et captivante : on en redemande !!
 

 

2 réflexions sur “Jamais tu ne me quitteras de Chevy Stevens

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s