Documentaires/Prix Audiolib

La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben

La Vie secrète des arbres : ce qu’ils ressentent, comment ils communiquent

titre original : Das geheime Leben der Bäume. Was sie fühlen, wie sie kommunizieren, die Entdeckung einer verborgenen Weit

Auteur : Peter Wohlleben

trad. de l’allemand par Corinne Tresca

Lu par Thibault de Montalembert

7h06

Audiolib, 2017
Éditions des Arènes, 2017

résumé Il y a un Wood Wide Web comme il y a un World Wide Web! Par leurs racines mais aussi par leurs feuilles et par le pollen qu’ils émettent, bouleaux, épinettes, sapins, érables, pins ou trembles communiquent entre eux.
C’est du moins l’une des étonnantes constatations du garde forestier Peter Wohlleben, dont le livre sensible et plein d’intuition nous révèle un monde bien caché.
Étant donné que l’évolution nous a très tôt coupés du monde végétal, il nous est aujourd’hui plus difficile de comprendre les plantes que les animaux. L’auteur nous invite à renouer avec nos forêts anciennes où pullule une vie très mal connue. Il nous apprend que les arbres possèdent un sens du goût, s’entraident, respirent, réussissent à vivre des centaines voire des milliers d’années… La vie secrète des arbres change notre façon de voir les forêts. « On ne peut plus les abattre sans réfléchir et ravager leur environnement en lançant des bulldozers à l’assaut des sous-bois », soutient Peter Wohlleben.


La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben (extrait, lu par Thibault de Montalembert)

cequejenaipensé Peter Wohllebe, forestier de son état, a tenu par ce livre raconter au plus grand nombre tout ce qu’il a pu observer sur la vie des arbres durant sa carrière. Il dirige actuellement une forêt écologique en Allemagne.
Ce documentaire fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie et est devenu un étonnant best-seller en Allemagne puis en France. Il a été adapté en film « L’intelligence des arbres », réalisé par Julia Dordel et Guido Tölke en 2017. J’étais très curieuse de découvrir un jour ce livre et j’ai donc été ravie de le trouver dans la sélection du Prix Audiolib!
Dans de courts chapitres, l’auteur nous raconte le roman des arbres. C’est comme ça que je l’ai vécu. La naissance, l’adolescence, la vie, les dangers, les faiblesses et les forces, les ennemis… On lit (ou écoute) ce livre comme une histoire avec de nombreux personnages et de retournements de situation. Dès les premières minutes, j’ai été intrigué et je me suis très vite passionnée pour cette vie secrète des arbres.
Documentées, les observations et les analyses livrées par l’auteur sont très instructives. Il sait de quoi il parle et cela se ressent dans les différentes « aventures » qu’il nous conte ici : leur croissance, les attaques d’insectes, les défis à relever pour survivre, comment ils peuvent communiquer entre eux… On apprend ainsi énormément de choses que je ne soupçonnais pas même si l’écologie et la vie de la nature est un sujet qui m’intéressait déjà beaucoup. Les arbres sont une entité à prendre dans son entièreté. Ils sont sensibles, empathiques, partageurs. Ils savent s’adapter à leur environnement, déménager au besoin. Ils savent se montrer également solidaire. C’est vraiment fascinant! Et passionnant !
Mais pourquoi les arbres ont-ils un comportement social, pourquoi partagent-ils leur nourriture avec des congénères et entretiennent-ils ainsi leurs concurrents ? Pour les mêmes raisons que dans les sociétés humaines : à plusieurs la vie est plus facile ? Un arbre n’est pas une forêt, il ne peut à lui seul créer des conditions climatiques équilibrées, il est livré sans défense au vent et à la pluie. A plusieurs, en revanche, les arbres forment un écosystème qui modère les températures extrêmes, emmagasine de grande quantité d’eau et augmente l’humidité atmosphérique…Pour maintenir cet idéal, la communauté doit à tous prix perdurer.
Et je pense que la version audio y apporte un charme supplémentaire grâce à la voix de Thibault de Montalembert. Une voix grave et enjôleuse, il m’a semblé écouter un conteur un soir de veillée, un guide nature qui me livrait les coulisses de la nature lors d’une ballade au cœur de la forêt de l’auteur, celle pour qui il met tout en œuvre pour qu’elle devienne une forêt primaire.
Une poignée de terre forestière contient plus d’organismes vivants qu’il n’y a d’êtres humains sur Terre.
Côté style, l’écriture est fluide et accessible. L’auteur use aussi souvent d’humour et d’un langage scientifique mêlé intelligemment au langage familier. Ce documentaire en devient une lecture ludique et agréable. Ce type de vulgarisation m’a fait penser au Charme discret de l’intestin de Giulia Enders. En effet, ces deux documentaires ont en commun d’impliquer le lecteur, et de lui rendre facilement accessible des informations souvent obscures ou peu attrayantes. On ressort de notre écoute/lecture avec des connaissances et un regard nouveau sur la vie de forêt. Moi qui vit à la campagne et qui me promène souvent dans l’une d’entre elle, je la regarderai désormais différemment! Et je vous invite à découvrir à votre tour ce titre très vite.
12992811_10209213650040435_505270499_n Si l’on doit retenir ne serait-ce qu’une seule chose de ce fascinant documentaire, ce serait cette courte citation de l’auteur, Peter Wohlleben :
« Dès que l’homme cessera d’intervenir, dès qu’il laissera les arbres gérer le problème, il sera résolu. »

Une réflexion sur “La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben

  1. Pingback: Les Arbres amoureux de Francis Hallé, Stéphane Hette et Frédéric Hendoux |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s