Documentaires/Essais

L’Appel du volcan de Claude Marthaler

L’Appel du volcan

Auteur : Claude Marthaler

160 p.

Salamandre, 2021 (Marcher avec)

résumé Ecrivain aventurier, Claude Marthaler côtoie toutes les latitudes à la force des jambes, d’un tour du monde de sept ans à vélo jusqu’à l’ascension à pied récente du plus haut volcan de la planète. Avec sa plume affirmée, il nous partage son feu intérieur qui l’amène à se remettre toujours en selle. Au fil des chapitres, il dévoile les ressorts intimes et secrets qui l’ont poussé sur les chemins de cette errance choisie, notamment un accident de parapente l’ayant contraint à repartir d’une page blanche pour réécrire sa vie. Des milliers de mètres de dénivelé et des bivouacs aux confins du monde lui ont permis, en se perdant, de se trouver soi-même et de donner un sens à la vie, à sa vie. Apprendre à accepter l’incertitude est la plus belle leçon délivrée par ce parcours composé d’itinéraires, de paysages et de rencontres aussi improbables que magnifiques.

cequejenaipensé retour sur cette collection qui est vraiment très intéressante à découvrir! C’est autour de l’aventurier et écrivain suisse Claude  Marthaler de nous faire part de sa vision de la marche et de nous raconter ses expériences uniques.

Cet homme apprécie l’aventure. Il a notamment fait un tour du monde à vélo qui a duré sept ans ou plus récemment a grimpé au sommet du plus haut volcan (dans les Andes). Bref, il a le voyage et le dépassement de soi dans les veines cet homme-là !

Dans cet ouvrage, il va donc nous parler, notamment, de cet ascension de ce volcan, Nevado Ojos del Salado. Il va nous partager ses émotions, ses sensations, ses observations. Alors qu’il est à vélo, et sans matériel, il décide d’escalader ce relief. Les rencontres vont rendre possible cette ascension, lui permettre de trouver le bon matériel. Comme un clin d’œil du destin.

Chaque pallier d’altitude gonfle mon aspiration à monter à pied sur ce volcan. Son expansion finit par envahir mon corps et mon âme jusqu’à coloniser mes rêves. Longues journées, longues nuits: la clarté estivale et la fatigue étirent le temps et l’espace. Je me sens instinctivement au bon endroit au bon moment. Même si je manque de matériel adéquat. Même si l’aveuglante lumière me blesse les yeux. Même si le vent me saoule et me ralentit. A fureter ces mamelons endormis sous lesquels couve le feu, je bouillonne et me laisse peu à peu apprivoiser. Un renard s’approche ce matin là, sur ses gardes, en quête de nourriture. Son pelage chatoie sous un soleil levant qui heurte les cimes. C’est un instant de grâce que je prends pour un signe de bon augure.

J’ai apprécié découvrir les ambitions, l’histoire de Claude Marthaler, dans le sens où il explique sa soif d’aventure, son besoin de se confronter au monde de la nature, aux éléments. Et on comprend que le volcan qui gravit est aussi une métaphore de ce qui « boue » en lui.

La lecture de ce nouvel essai, tout comme pour les autres beaux titres de la collection des éditions La Salamandre, est une forme d’aventure. Les différents auteurs nous transmettent leur cheminement intérieur, des réflexions sur le monde et les gens… et d’une certaines façons nous invitent à faire de même, nous poussent à nous interroger à notre rapport avec la nature. A l’observer plus pour la comprendre mieux, la respecter plus .

Un volcan, une ascension, une introspection… selon Claude Marthaler

Je vous invite à écouter, pour compléter votre lecture, ou vous donner envie d’ouvrir ce livre, l’interview de Claude Marthaler sur Euradio, le 11 mai 2021 :


Dans la même collection :

Tu marches, il marche, vous marchez… moi, je cours de Marie Dorin
Vers la beauté, toujours ! de Pascal Dessaint
La Leçon du brin d’herbe d’Olivier Bleys
L’Univers sous mes pieds de Blandine Pluchet

Pour rappel :

mon code promo AZI18 est toujours actif :
il vous donne droit à un numéro supplémentaire
sur votre abonnement d’un an.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s